First person account

Quelques Jours

DOI: https://doi.org/10.4414/sanp.2022.03353
Publication Date: 07.12.2022
Swiss Arch Neurol Psychiatr Psychother. 2022;173:w03353

Sybil Groux1

Dimanche 13 Juin 2021

J’ai raté les votations. Je me sens à côté de la plaque, désorganisée.

Lundi 14 Juin 2021

A l’atelier, je dessine deux libellules pour découper un pochoir ensuite. Cet insecte symbolise entre autres l’adaptabilité. Cette activité me recentre et m’équilibre. A midi, j’ai largué mon petit ami. Je me sens mal et coupable. Mais à cause de ses sauts d’humeur dus à l’alcoolisme, je suis aussi soulagée. En plus, divers échanges hostiles et destructeurs avec plusieurs collègues… puis certains ont mal parlé de mon ex, de son âge, de notre relation… ça m’a gavée. Et cette affaire avec Madame R. qui vient sonner la nuit chez moi et chez mes voisins si je ne réponds pas, début de harcèlement flippant. Comment améliorer la situation? Faire profil bas, créer avec passion et assiduité, partager du temps avec des gens sympas, ma famille. Je ne vais pas me laisser miner. Je vais rebondir. Mais tout cela m’a ébranlée. Peur du rejet, de la calomnie insidieuse. J’hésite à en parler autour de moi par crainte de charger les personnes qui m’écouteraient. Cela fait parfois plus de bien de s’entretenir de projets motivants. Ayant parfois mal parlé d’autrui, j’accepte. Et beaucoup d’aspects de ma vie vont bien. Accroche-toi! J’avoue ne pas avoir, à ce moment, que des idées nobles sur l’être humain. Envie de revanche sur la vie, retravailler par exemple. J’aimerais utiliser à bon escient cette énergie folle. Le temps semble suspendu. Tout ce qui va de travers dévale en boucle dans mon esprit: le cinéma gratuit. Le pire scénario? Que je doive déménager. Je bois une infusion dont le sachet traînait là depuis longtemps. Je passe un CD classique jamais écouté. Ce serait bête de déménager. Après je le glisse dans le sac prêt à partir pour Terre des Hommes. J’étiquette les tiroirs de ma nouvelle commode. Une velléité d’ordre qui me rassure.

Mardi 15 Juin 2021

Je me sens mal. Cohérence cardiaque! Respire! Que vais-je faire concrètement? Envie de pleurer, dépitée. Alors j’écris pour expulser les miasmes psychiques intérieurs. Malgré les bienfaits de l’écriture, j’ai une envie irrépréhensible de m’épiler les sourcils. Je sais, c’est moche, c’est la trichomanie ou trichotillomanie. J’arrache mes sourcils blancs, ceux qui poussent de travers, ceux qui se terminent comme s’ils avaient été coupés. Il ne reste pas grand-chose. C’est ma culpabilité d’exister qui me pousse à me comporter ainsi, je crois.

Mercredi 16 Juin 2021

Je me souviens du début de l’année, après que mon ex m’ait larguée. Je me suis sentie comme un gros tas de névroses malsaines. C’était le creux de la vague.

Jeudi 17 Juin 2021

16 h 30, je vois mon infirmière en psychiatrie. Je vide mon sac et me sens mieux. Puis elle me parle de la fragilité et de la richesse intérieure des personnes touchées par l’alcoolisme qu’elle a suivies. Après, je me suis rabibochée avec mon copain, car il a commencé une phase d’abstinence à l’alcool. Il a su me convaincre. C’est reparti, vive l’amour. Il m’appelle affectueusement son «halazoun» (escargot en arabe) car je trimbale toujours mon sac à dos.

Vendredi 18 à Dimanche 20 Juin 2021

Week-end jardin à la campagne. Toucher la terre me ressource. Je retrouve de l’assurance auprès de mes parents bienveillants. Je repique zinnias et tagètes dans l’espoir d’une future plate-bande présentable. Le dimanche à 17 h, rendez-vous avec une camarade, discussion, échange sympa, cela me fait du bien.

Lundi 21 Juin 2021

Difficulté à me lever, déprime matinale sans raison apparente. La sonnerie d’un message WhatsApp me pousse enfin à m’extirper du lit. La journée commence avec un peu de honte de ce retard. Honte qui se dissipera peu à peu la journée avançant. Je me rends aux ateliers. L’après-midi, je passe à la boutique seconde main: une robe, un T-shirt, un livre + CD «L’arabe pour les nuls». Cela fait 20 ans que j’essaie de l’apprendre. Je sais déjà quelques mots. Ma vie semble redevenue paisible. Souper en amoureux, galettes de brocoli, orage d’été, reportage sur Assouïra… Rentrée dormir trop tard.

Mardi 22 Juin 2021

Ménage, vaisselle, nettoyage du sol avec musique cubaine. A 13 h, atelier d’écriture. Comment me motiver et trouver l’inspiration? Un gros bourdon bruyant atterrit sur mon carnet Caran d’Ache et traverse lentement les lignes écrites au stylo bleu, puis décolle. Je bascule dans le futur, que va-t-il m’arriver?

Correspondence

 

Verpassen Sie keinen Artikel!

close